Que doit-on manger pour bien allaiter ?

manque-de-cheveux
Vous souffrez d’un manque de cheveux ou de poils au visage ? Essayez ceci.
septembre 29, 2017

Que doit-on manger pour bien allaiter ?

bien-manger-pour-bien-allaiter

Beaucoup de femmes se trompent sur le fait qu’en allaitant, il faut « manger pour deux ». Ce n’est pas la quantité qui est importante, c’est la qualité. Il faut en effet adopter une alimentation saine et équilibrée pour rester en bonne santé et pour offrir au bébé un meilleur lait.

Allaitement et alimentation, misez sur la qualité

En alliant alimentation à allaitement, il ne faut pas compter sur la quantité ; allaiter, bien choisir son alimentation. Manger beaucoup ne garantit pas une bonne intégration d’aliments riches et complets. Misez plutôt sur la qualité et sur les éléments nutritifs que contiennent les aliments. Le fer par exemple est un constituant très important pour favoriser la construction de la masse sanguine du bébé. Consommez de la viande, de la légumineuse et des céréales pour apporter le fer idéal pour votre petit bout. N’oubliez pas que les acides gras essentiels comme les oméga 3 présents dans les poissons et dans les noix sont utiles pour le bon fonctionnement du système nerveux et pour bien développer également le cerveau du bébé.
Les vitamines et les minéraux sont riches en magnésium, ce sont des éléments essentiels pour le transit. Mangez cinq fruits et légumes par jour et buvez 1,5 l d’eau riche en magnésium régulièrement. La particularité de la vitamine A est sa capacité à améliorer le système immunitaire du bébé. Le calcium quant à lui joue un rôle essentiel dans le développement de votre squelette et celui du nourrisson. Consommez une variété de produits laitiers par jour. Par exemple, mangez du yaourt, du fromage et buvez du lait.

Les aliments à privilégier et à éviter

Bien sûr, il existe différents aliments qui doivent être privilégiés durant l’allaitement. Principalement, l’eau est la première chose que vous ne devez pas négliger. Majoritairement, les femmes qui allaitent ont très souvent soif. Buvez donc tout ce que vous trouvez comme boisson saine : les jus de fruits, le lait, la soupe et l’eau plate bien évidemment. Si vous arrivez à boire la quantité idéale d’eau par jour, vous constatez à partir de vos urines qu’elles sont abondantes et claires. Par contre, si vous souffrez d’une constipation, c’est le signe de déshydratation. Boostez donc votre corps en buvant de l’eau et en consommant le maximum de fruits et légumes crus. Plusieurs mamans témoignent que les poires fraîches et les pruneaux ou jus de pruneaux sont très efficaces pour le transit.

Comme nous l’avons déjà parlé précédemment, nous le précisons encore qu’optimiser les aliments riches en calcium, en sels minéraux et en vitamines est une manière idéale pour favoriser la montée du lait. Cela permet également de produire du lait de qualité. En gros, il n’y a pas d’aliments à éviter. Il faut seulement bien manger en quantité modérée. Ne faites pas d’abus sur un repas, vous risquez d’engendrer de troubles intestinaux ou de ballonnements chez le nourrisson. À noter que le tabac et l’alcool sont à éviter, la prise de médicaments sans avis médical est déconseillée. Cela pourrait causer des dommages importants au bébé.